• 126

    126

     

     

    - Mais mon petit chat, que fais-tu encore ici à cette heure-ci ?

    Abigail haussa les épaules et répondit, sur le ton de la plaisanterie :

    - Oh, tu connais Martin ! Tu sais bien qu'il aime exploiter ses employés. Puis elle désigna un balai et un seau où une vieille serpillière trempait. Je me suis dit que j'allais aider les filles à ranger. Avec l'orage, tous les gens sont venus se réfugier et la salle était dans un piteux état.


    Heather approuva d'un hochement de tête ses dires et elle lui lança un petit clin d'oeil. Elle était satisfaite de la réponse. Depuis qu'elle travaillait ici, Abby ne rechignait pas à la tâche et il lui arrivait souvent de faire des heures supplémentaires. C'était une gentille fille avec le cœur sur la main. Martin était d'ailleurs très fière d'elle, mais il la soupçonnait fortement de vouloir le mettre en faillite. Si elle continuait ainsi, elle allait finir par avoir une fiche de paye plus importante que la sienne !

     

     

    126

     

     

    - Martin est dans son bureau poursuivit l'adolescente.

    - Je sais répondit le femme, c'est lui qui m'a demandé de passer. Me penserais-tu assez folle pour risquer ma vie à une heure si tardive sous ce temps de chien ? Si j'avais eu le choix, je serais restée bien au chaud chez moi ! D'ailleurs, je serais peut-être même au lit ! Elle fit la moue. Martin oublie que je tiens un petit café de quartier et que je dois être d'attaque avant huit heure. Pas comme lui, ce gros paresseux !


    Abigail sourit. Heather était une femme occupée avec son affaire et il lui aurait été bénéfique d'avoir un peu d'aide. Mais elle le lui avait dit clairement lors de leur première rencontre, elle ne pouvait pas se le permettre …

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :