• 131

    131

     

    A son réveil les larmes avaient séché, lui laissant un goût salé sur ses lèvres. Elle se redressa difficilement sur ses coudes et jeta un coup d’œil à la chambre. La pièce baignait dans les rayons d'un soleil matinal, il était presque cinq heure. Son regard gris se porta ensuite sur la compresse maculée de sang ainsi que sur la lame qui reposait à ses côtés. Sur sa cuisse, la plaie rougeoyait tel un sourire qui la narguait. Le sang avait coagulé, mais l'entaille, assez profonde, était encore à vif. Elle aurait sûrement eu besoin de sutures, mais elle s'en fichait. Tant que la douleur de plaie se ferait sentir, elle irait bien.

     

    131

     

    Pour beaucoup, la scarification est une abomination. Comment peut-on volontairement se faire du mal ? Comment peut-on manquer d'autant de respect à notre corps ? Ceux qui ont ce genre de pensées n'ont jamais connu ce vide, cette douleur impossible à exprimer. A identifier. Parce qu'au final, ce n'est pas simplement faire couler le sang. Non, c'est en réalité rendre plus supportable un autre genre de supplice. Calmer la douleur par la douleur, quel étrange paradoxe, n'est-ce pas ? Mais cela fonctionne à merveille pourtant, même si ce n'est que pour un temps. Mais pour bien d'entre nous, l'éphémère est parfois suffisant.

     

    Abigail se scarifiait depuis longtemps. Au début, elle soignait avec attention les blessures infligées par son père, appliquant divers onguents et crèmes pour atténuer son mal. Mais la douleur que l'on s'afflige volontairement est d'un tout autre tenant. Il s'agit de dépasser ses limites. Toujours plus loin, toujours plus fort. La Mort ? L'adolescente regarda avec intérêt cette nouvelle plaie, profonde et régulière. C'était joli pour un tel acte, bien tracé, fin et rectiligne sur une bonne dizaine de centimètres. Voir son sang ruisseler, emportant avec lui tous ses maux et ce vide en elle, voilà ce que la scarification lui apportait. Était-ce là le début de sa folie ou simplement la suite de son œuvre ?

     

    131

    Elle secoua d'un geste las sa tête, agitant ses mèches brunes hirsutes, et sans prendre la peine de s'habiller un minimum, elle quitta sa chambre. À pas de velours elle traversa le couloir, prenant garde de ne faire craquer aucune lame du vieux parquet (ce serait embêtant de tomber nez à nez avec le voisin), et elle s'engouffra dans la pièce exiguë qu'était la salle de bain. L'espace d'un instant, son regard éteint croisa celui de son reflet dans le vieux miroir tâché de rouille. La nuit avait été courte et ça se voyait : ses yeux gris, cernés, étaient gonflés, son teint blafard. Elle dormait peu, et quand enfin elle arrivait à fermer l’œil, elle dormait mal. Car c'était dans le monde des songes que ses pires cauchemars prenaient vie. Sa vie avait peut-être pris un tournant différent, elle avait enfin réussi à échapper à ce père meurtrier, mais son pire démon n'était autre qu'elle-même. Et c'était contre elle-même qu'elle devait mener sa plus grande bataille …

     

     

     

    A pill to make you numb
    A pill to make you dumb
    A pill to make you anyboddy else
    But all the drugs in this world won't save her from herself

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voilà enfin la maj, en espérant ne pas trop vous avoir largué. Bref, on sait un peu plus comment Abby fonctionne, et la pauvre, c'est pas joyeux. Alors finalement, on est en droit de se demander :  Cyal, il est réel ou pas ?
    Coma White est une chanson magnifique (je vous conseille de voir le clip en passant) et je tenais absolument à m'en servir. Tant pis pour ceux qui ne supportent pas Manson.

     

    Quoi qu'il en soit, certains le savent peut-être, la fin de DBE est proche désormais. L'histoire ne me tient plus autant à coeur qu'avant, peut-être car j'ai enfin pu me détacher de mes propres démons. Tout ce que je sais, c'est que j'ai envie de tourner la page et de repartir sur du neuf. Ne vous en faites pas, il y aura une fin, et pour les détails qui manqueraient, je vous invite à vous rendre sur Enquête 18. Et pour celles qui vont regretter Cyal, la suite de DBE lui sera entièrement consacrée.

     

    N'oubliez pas de commenter (ras le pompon des fantômes ... vous êtes démotivant) et de vous inscrire à la NL (menu en bas à gauche).

    A bientôt !

     


  • Commentaires

    1
    Lola
    Mardi 24 Juin 2014 à 19:05

    Salut !


    J'ai lu DBE et c'est super, sérieusement tu écris trop bien !


    Enfin Abby, elle est dans un bordel monstre, la pauvre.


    En même temps, vu son passé...


    Je vais m'inscrire à la News', je veux voir la suite avec Cyal (même si je pense qu'il est grave taré, voir attardé mental, mais bon si la Faucheuse vient me voir et qu'elle me transforme en une personne immortelle, je sais pas comment je réagirais ._.) !


    Bisous,


    Lola


    PS: Je ne suis pas une lectrice fantôme, je lis ton blog depuis ce matin !


     

    2
    Mardi 24 Juin 2014 à 19:20

    ah je ne sais pas comment réagir face à cela mais...whoua putain... tu as su me faire pleurer ! (réellement!)
    C'est tellement rare que je suis prise dans un texte mais disons que ce sont mes vieux démons à moi qui sont remonter à la surface.
    Bref, comme toujours tu écris magnifiquement bien et le fait d'avoir su jouer sur mes émotions ce n'est pas rien ;)
    ( pour le coup, je comprends que tu veux passé à autre chose si tu n'es plus dans le même état d'esprit)

    Au fil de l'histoire, je ne sais plus quoi penser non plus mdr. Mais je maintient Cyal est réel :p (façon de parler lol)

    une MAJ grandiose en tout cas (je vais avoir du ma à m'en remettre je crois...)

    Bisous ma poupette ze t'aime si fort !!!

    3
    lisa U
    Mardi 24 Juin 2014 à 21:06

    Il y a un moment que je ne suis pas passée *honte à moi* ! j'avoue être un petit peu paumée en tout cas, je suis super heureuse que tu ailles mieux ! je t'embrasse fort toi et Antoine ! gros gros bisous et a bientôt j'espère !

    4
    Jeudi 26 Juin 2014 à 18:31

    Salut, ton passage sur mon blog m'a incitée à venir voir le tien. Aucun point commun, c'est sûr.
    Mais j'ai découvert cette histoire. Et comme j'aime les histoires, je l'ai lue de bout en bout.  Totalement inhabituel pour moi cette utilisation des sims, mais j'apprécie aussi la nouveauté.
    Un thème intriguant, de belles images, des textes ciselés....
    Je vais être obligée d'aller lire tes autres histoires ;-)

    5
    Vendredi 27 Juin 2014 à 14:59

    Choupette : hey ! je ne voulais pas te faire pleurer >_< C'était ce que je ressentais encore l'année dernière. Et je t'aime fort aussi

     

    Arya  : contente de savoir que ta lecture t'ait plu ^^

    6
    Vendredi 27 Juin 2014 à 17:59

    Oh je t'assure que c'est un compliment ^_^, ça prouve que tu es douée :P

    7
    Vendredi 27 Juin 2014 à 19:51

    Je te remercie Choupette. N'empêche que je ne voulais pas te faire pleurer quand même xD

    8
    Vendredi 27 Juin 2014 à 20:41

    Ouah, c'était assez... puissant. C'était vraiment un texte fort et poignant je trouve. Et très bon choix pour la musique, j'adore aussi ;)

    9
    pub-et-sims
    Jeudi 10 Juillet 2014 à 08:50

    Magnifique choix de musique ! Manson un dieu ! Cyal n'ai sans doute pas réel, même je me demande toujours si on aura une explication de tout ce qu'il c'est passé dans la maison ! ça ne me surprend pas que cette ame tourmenté se mutile, c'était presque "obligé".

     

    10
    Théralène
    Samedi 12 Juillet 2014 à 14:22

    C'est sûr que c'est pas évident de se débarrasser de son passé, de l'accepter plutôt que de s'en débarrasser d'ailleurs.

    Tu décris tellement bien les émotions d'Abby et ce mal qui semble revenir toujours! Tu es très douée en tout cas!

    Cyal irréel? Il avait l'air tellement présent pourtant! Mais le cerveau humain peut se révéler très complexe...

    Alors comme ça DBE se termine (snif), enfin je suis contente que tu ailles un peu mieux!

     

    11
    Jeudi 17 Juillet 2014 à 11:04

    Ahhh je suis enfin à jour sur ton histoire !

    Oui j'ai mis beaucoup de temps à te lire à cause de mon manque de toi.

    Bref je te le redis encore, j'aime beaucoup ta façon d'écrire et la noirceur de ton histoire, c'est pas un genre d'histoire que tu peux trouver facilement sur Google.

    Je sent dans les détails que tu raconte, que tu met beaucoup de toi dans cette histoire.

     

    Je te souhaite une bonne continuation et j'attends la fin de DBE avec impatience :)

     

    Minipouce

    12
    Jeudi 17 Juillet 2014 à 11:09

    Manque de temps je voulais dire :@ pas manque de toi ^^

    13
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 22:02

    Quelque part dans les lignes de cette page je me suis reconnue. J'ai, pendant quelques temps, longuement rêvé de lames et de douleurs physiques. Cet état de mal-être et ce sentiment d'exutoire par le sang, tu l'as parfaitement bien rendu ici.
    C'était fort, touchant, et personnel.  J'attends la suite avec impatience ^^

    (Au passage, bravo d'avoir pu exorciser tes démons intérieurs. Je sais combien c'est dur de couper cette foutue laisse. Bonne continuation !)

    14
    Jeudi 31 Juillet 2014 à 10:03

    Je te remercie. Je crois que c'est la seule et unique fois où j'ai pu mettre des mots sur ce genre d'acte.

    15
    Lalie
    Vendredi 1er Août 2014 à 00:55

    Cela faisait un sacré moment que je n'étais pas passé sur ton blog j'avoue qu'ayant changé d'ordi je ne retrouvé plus ton blog ... 


    J'étais heureuse de voir que tu avais continué contrairement à d'autres que je suivais.


    Tes textes sont toujours aussi prenant et émouvant, j'arrive toujours à ressentir ce mal être ce besoin d'échapper à quelque chose et ce personnage d'Abby attachant et à la fois douloureux.


    Je ne regrette pas d'avoir retrouver ton blog pour enfin lire la suite ! 


    Désolé de ne pas avoir beaucoup posté de commentaires je sais que c'est important de savoir qu"on est apprécié quand on se consacre à une histoire comme celle là.

    16
    chouki
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 22:38
    Coucou :) je voulais te dire que ton histoire est tout simplement superbe tu ecris super bien et tes images sont super jolie. Bon évidemment je suis amoureuse de Cyal mais j'adore l'héroïne aussi ! J'étais une visiteuse fantôme car j'attendais de finir toutes les maj :) voila gros bisous et j'attends la suite avec impatience :3
    17
    Une lectrice déçue
    Mercredi 7 Janvier 2015 à 23:19

    Toi aussi tu es démotivante... j'ai aimé le début, puis après, même si j'ai continué à être captivée par l'histoire, même si je l'ai trouvé décousue et que j'ai espéré qu'elle trouve de la cohérence par la suite, tu m'as tuée avec cet avortement de l'histoire. Je suis tellment déçue, je me dis "tout ça pour ça". Dommage, vraiment dommage. 

    Je te salue, moi, petite lectrice fantôme devenue, à un niveau légèrement supérieur, une lectrice anonyme. 

    Je suis tellement déçue... je me demande ce qui s'est passé pour que tu avortes cette histoire sans aucune explication ni même prévenir. Au revoir, génie avorté. 

    18
    La même lectrice
    Mercredi 7 Janvier 2015 à 23:30

    En fait, je dois m'excuser, autant pour ne pas avoir laissé de commentaires (désolée, manque de réflexe). Et c'est vrai que c'est finalement assez dégoûtant quelque part, ça fait écho à  un aspect évoqué dans ton histoire : l'image du connard qui va profiter de sa victime sans la payer. Ne prends pas mal la comparaison, car évidemment, la comparaison est très maladroite et surtout très éloignée de la réalité. 

    Je suis désolée également de ce précédent mail fougueux. Je sais que cette histoire, si tu la continuais, si tu la continues (car je viens d'avoir l'espoir, grâce aux dates que je n'avais pas vues, que tu continueras l'histoire), elle n'est pas décousue et au contraire, elle révèlera sa cohérence au fil des majs.

    Ton univers est merveilleux, et tes démons apparemment passés, je les connais. J'ai senti que quelqu'un pouvait me comprendre, comprendre enfin l'enfer dans lequel je vis (par ma faute).  C'est l'impression que j'ai eu en lisant ton histoire.

    Je crois que je n'ai pas pu mettre de commentaires car cette histoire j'essayais de la comprendre, de la parcourir sans "interruption" pour essayer d'en saisir l'unité, la cohérence. Je la trouvais trop singulière même si ingénieuse également.

    Voilà... J'espère sincèrement que tu continueras cette histoire, et dans ce cas, je promets de ne plus être une lectrice fantôme, cette catégorie d'humanoïdes que tu détestes tant. Je le comprends. 

    19
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 02:13

    A la "lectrice fantôme"

    Je ne comprends pas les gens qui s'acharne ainsi sur les auteurs. "Anarazel" a une vie en dehors des sims ! Sérieusement, je veux bien comprendre que tu peux t'identifier, (c'est également pareil pour moi sur certains aspects). Mais s'en prendre ainsi sur une personne que tu ne connais pas, c'est assez pitoyable.
    Anarazel a laisser une  date, qu'elle était occupée et qu'elle avait des choses plus importantes à faire à côté de ses histoires sims. Elle aime ce qu'elle fait et ne va pas croire qu'elle va abandonner ses "bébés" ainsi.

    Je n'apprécie vraiment pas le manque de respect et je pense que c'est pareil pour Anarazel et j'espère qu'elle ne sera pas trop en colère (ma pauvre poupette). Maintenant, je pense que des excuses plus sincères s'impose parce que là, l'irrespect c'est vraiment limite !

     

     

    A toi oh ma grande "POUPETTE",  ne fais pas attention à ce genre de personnes. Continue à vivre ta vie et faire ce qu'il te plaît ^_^
    Je suis de tout coeur avec toi et j'espère que tu n'as pas trop ce genre de "lectrice" qui vienne passer leurs nerfs sur ton blog et qui ne savent pas faire la part de choses.
    je te soutiendrai toujours envers et contre TOUS.  Ze t'aime fort ma poupette et tu manques :D

    20
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 13:10

    A la "Lectrice déçue",

     

    Premièrement, j'aimerai savoir qui tu es pour te permettre ce genre de critique. Penses-tu que mon blog est une activité salariale, que je suis rémunérée pour cela ? Ou tout simplement que j'écris dans le but d'atteindre la célébrité ? Je n'ai de comptes à rendre à personne ! Tu es ici chez moi ! Mon écriture est mon univers, et je vous PERMETS d'y pénétrer par ce blog.  Alors qui es-tu, ici, pour m'attaquer, moi et mon travail ?

    Ensuite, sache que j'écris pour moi. Je n'écris pas pour VOUS, et DBE est en un parfait exemple. Cette histoire a été débutée en 2009, sous forme de nouvelle, parce que j'en avais besoin. J'en avais rien à foutre d'avoir des lecteurs, je ne comptais pas retrouver le même succès qu'avec ma précédente histoire. J'ai crée Abby et Cyal, parce que j'en avais besoin, moi, pour avancer. Tu trouves mon histoire décousue, et bien grande révélation (mais pas pour les lecteurs qui me connaissent depuis des années), DBE n'avait pas de scénario jusque avril 2011. Pourquoi ? Parce que c'était comme ça, je voulais juste écrire pour me vider l'esprit.

    Enfin, comme l'a si bien souligné Skoldasy, j'ai une vie. Comme toi, comme tous les autres gens autours. Tu vois, tes remarques me donnent encore plus envie de tout lâcher. Je m'en fous, moi, de ne pas terminer. Mon scénario est terminé. Moi, je sais comment Abby finit. Je sais si Cyal existe ou non. Tout est tracé. Je n'ai plus de jeu de recherche pour des idées. Je n'abandonne pas car des gens que je considère comme des amis attendent d'avoir le dernier mot. C'est tout. Mais moi, j'ai envie de nouveauté.

    Ton commentaire m'encourage à mettre à nouveau mes textes sous mot de passe, et l'idée me démange méchamment.  Mais ne soyons pas stupide puisque tu as laissé un second commentaire. Mais ça n'excuse en rien ce ton déplacé. Si je demande à ce que les lecteurs se manifestent, c'est tout simplement que je n'aime pas les voyeurs. Mes textes sont une part de moi, et lire sans rien dire, c'est comme m'épier derrière ton rideau.

     

     

    Concernant mes projets :

    - DBE aura une fin, avec une explication sur Abby
    - Pour la maison, dirige toi vers Enquête 18
    - Pour l'histoire de Cyal, on verra si j'ai le temps de m'y mettre un de ces jours.

     

    Sur ce, bonne journée.

     

     

     

     

     

     

    A ma Choupette,

     

    Je te remercie encore une fois d'être passée par là. Je t'avoue avoir halluciné en voyant ce commentaire, mais comme toujours, jej sais que je peux compter sur toi. Moi aussi je t'aime fort <3

    21
    La même lectrice
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 17:41

    Je comprends ce ton sec. C'est le désavantage d'être trop spontanée, trop vive dans le mauvais sens, trop négligente dans les mots que j'emploie. J'avais tellement aimé l'histoire que ma déception était aussi vive que mon appréciation de l'histoire. Désolée pour ceux qui doivent me détester d'avoir renforcé ton envie de tout mettre sous mot de passe. 

    Je n'ai pas dit que tu étais tenue de mettre des majs régulières, j'ai juste cru que tu n'avais pas l'intention de continuer ce blog et que tu ne l'avais pas précisé. 

    Qui je suis ? Rien, c'est vrai, pas grand chose, tous mes déboires personnels dont on s'en fiche en témoignent. Après, libre à toi de faire de moi une lectrice indigne et particulièrement insolente. Tant pis ! Bonne continuation. 

    22
    La même lectrice
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 17:46

    Et quand j'ai dit "génie avorté", je parlais bien de l'histoire, pas de toi. Je ne me serais pas permis cela. Bref, je comprendrais que tu supprimes mes commentaires ou qu'au contraire, tu les gardes pour exposer ma bêtise. Ca serait légitime. Encore désolée. Je suis bête quand je m'y mets ou quand je ne m'y mets pas, d'ailleurs. Je ne t'importune plus avec mes commentaires, et si ça peut te rassurer, je ne trainerai plus sur ton blog, tu pourrais être découragée qu'une lectrice de mon espèce hante tes lieux. 

    C'est mon dernier commentaire alors ne te fais aucun souci. L'essentiel aura été que j'ai tellement été déçue que ça s'arrête que j'ai réagi excessivement, ça traduisait la force de mon appréciation. Merci pour tes indications de projets, c'est vraiment gentil malgré l'idiote que j'ai été. Je suis encore désolée, ça m'apprendra à laisser ma fougue l'emporter sur le reste. 

    Je suis contente de ne pas avoir réussi à te donner envie de tout mettre sous mot de passe, et c'est vrai que j'avais oublié qu'effectivement cette histoire n'était pas censée être rendue publique. Au revoir. Et encore désolée même si ça ne suffira pas à rattraper ma bêtise.

    23
    La même lectrice
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 17:52

    Skoldasy : libre à toi de me classer parmi "ce genre de personnes" sans me connaitre. C'est vrai que j'ai sans le savoir tapé fort avec mon premier commentaire mais  à ton tour, j'aimerais te demander qui tu es pour me classer dans telle ou telle catégorie. J'ai précisé que le terme de génie avorté ne s'adressait pas à la lectrice, même si j'aurais volontiers décliné toute responsabilité pour mon premier commentaire certes honteux. Comme je l'ai dit à plusieurs reprises, ce commentaire traduit à quel point j'ai apprécié l'histoire. Même si j'ai indignement oublié l'étape "laisser des commentaires". Ce que je m'apprêtais à faire si l'histoire continuait, même si, vu mon audace, je n'oserai plus m'aventurer ici. 

    Mais je comprends que tu aies pris la défense de ton amie ,c'est normal, je suis allé trop loin sans le vouloir. Si je m'étais calmée, si j'avais pris le temps de me relire, ce commentaire n'aurait jamais vu le jour. Il est simplement important pour moi, malgré oui ce côté pitoyable, que vous sachiez que je ne suis pas une rageuse. Je me suis mal exprimée et m'excuser autant dans le dernier mail est tout autant pitoyable mais je prends conscience que effectivement je suis ridicule. Et effectivement personne pour juger.

    Voilà.. j'ai dit que l'ancien commentaire était mon dernier mais je n'ai vu ton commentaire que maintenant. 

    C'était vraiment une intervention stérile de ma part. Bonne continuation à vous tous. Au revoir. 

    24
    La même lectrice
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 18:03

    Une dernière de chez dernière chose : 

    Le "Je te salue, moi, petite lectrice fantôme" n'était qu'une sorte de jeu. Ce que je n'avais pas réalisé, c'était le ton d'attaque de mon mail. Il était involontaire ! Si j'avais décelé ce ton vindicatif, je me serais empressé de le modifier. 

    C'est simplement comme un clin d'oeil aux propos que tu tenais envers les lecteurs fantômes. C'est pourquoi j'ai insisté sur le fait que j'en étais une en te saluant. Je n'ai pas vu cela de façon méchante.

    Je pense que vous avez malheureusement amplifié la portée de mon commentaire. Il n'était pas destiné à être méchant. Et je n'avais pas vu, Skoldasi, le passage où l'auteure avait "justifié" cette absence, donc au temps pour moi. 

    Je pense simplement que la portée de mes propos a été non pas interprétée (puisque vous n'êtes pas totalement dans le faux), mais sur-interprétée. En aucun cas, je n'ai voulu t'attaquer.

     Je me suis permis d'employer le terme de "décousue" car toi-même, tu soulignais cet aspect dans les edit (je n'ai pas la page, je la chercherai si besoin), en précisant que tu sais ce que tu fais et que bientôt, le lecteur aura en esprit toute l'unité de l'histoire. (je me rends compte en même temps que j'aurais pu éditer mes commentaires au lieu d'en laisser autant, je suis désolée).

    Pour répondre encore à ta question, je sais n'être pas grand chose pour te juger toi ou ton oeuvre, mais je pense que chacun a le droit d'émettre un avis sur ce qu'il lit. De plus, la critique n'était pas méchante car, je ne le dirai jamais assez, ton histoire est très novatrice, ingénieuse et captivante. D'autre part, je respecte la vie de chacun et ne pense pas avoir dit une seule fois "grouille toi de mettre des majs". Jamais de la vie. Comme je l'ai dit, j'avais trouvé incorrect de nous faire patienter pour rien, pas de nous faire patienter tout court, mais là il s'agit d'un malentendu,car comme je l'ai dit, je n'avais pas vu que tu avais émis quelques précisions à ce sujet.

    Et même en admettant que l'histoire soit vraiment décousue (ce que je n'ai pas réellement pensé puisque l'histoire n'est pas achevée), cet aspect donne un charme particulier à ton histoire. Alors même la critique en apparence négative est une façon de complimenter ton travail, à bien y regarder. Même si je conçois et comprends que tu n'as que faire de mon avis.

    C'est vrai par contre que je n'aurais pas du te traiter de démotivante. Là et là seul, à mon sens, était le ton irrespectueux dans mon message. Mais même si laisser des commentaires est toujours agréable à l'égard de l'auteure, je n'ai jamais vu chez un auteur autant de, comment dire, animosité envers les lecteurs fantômes. D'autant plus que tu précises n'avoir pas pour premier but d'avoir des lecteurs et ne pas chercher la reconnaissance même si je comprends tout à fait que c'est important de savoir qu'on est lue et appréciée. 
    Après, comme une autre lectrice a dit, je n'ai pas laissé de commentaires entre autre pour dans un premier temps savourer les majs sans interruption. 

    "Tout ça pour ça" était le meilleur résumé de ma frustration du moment. J'avais laissé les heures s'écouler, parcouru toutes ces pages, pour finalement rester sur ma faim car j'avais adoré l'histoire et qu'elle s'arrêtait déjà (ce que j'avais cru au départ). Mais une bonne histoire se doit de créer ce type de suspense et ça a été donc le cas. Mais ça ne voulait pas dire dans mon esprit "toutes ces pages pour rien", je n'insultais pas l'aboutissement du travail en tant que tel. 

    Je savais que tu me répondrais, même si je n'ai pas édulcoré mon premier commentaire. Alors disons que dans un sens, je l'assume, puisque d'une part, il traduit mon admiration et d'autre part, même s'il est fougueux et parfois irrespectueux (cette partie que je n'assume pas), je n'ai pas voulu lui donner le ton d'attaque que vous y avez perçu. 

    Sache bien que même si je ne te connais pas, et même si mon mail honteux ne l'indique pas, j'ai de la sympathie pour toi, tout du moins pour ce projet et cette vulnérabilité touchante, car moi aussi j'ai longtemps eu envie de faire une histoire sims pour exorciser mes démons. J'en ai fait deux que je n'ai pas su finir. On a le talent ou on l'a pas, et ce n'est pas mon cas. Donc peut-être ce ton familier et indigné était-il du aussi à cet infime point commun que je nous trouvais.

    Et ne crois pas que je joue la carte de la similitude pour me rendre meilleure à tes yeux. Je ne suis pas comme ça. J'ai simplement étalé toutes les raisons pouvant expliquer ce qui s'est passé.

    Je ne suis pas tombé suffisamment bas pour me défouler sur une personne parce que ma vie est trop triste et trop fade. Non. J'ai toujours dit ce que je pensais aux gens, de façon parfois trop directe.

    C'est enfin le dernier commentaire. Promis. Je sais qu'ils ne méritent ni qu'on y réponde, ni qu'on y  pose les yeux mais ça me tenait vraiment à coeur de m'expliquer. Merci de ne pas avoir été trop acides dans vos commentaires, c'est là qu'on voit effectivement les personnes suffisamment intelligentes pour ne pas se laisser entrainer par leurs passions. 

    Cette loyauté de ta part est touchante, Skoldasi, et je suppose qu'en m'en prenant à ton amie (sans en être tout à fait consciente, j'insiste et persiste), je m'en suis également prise à toi. Alors mes excuses s'adressent à toi aussi. Bonne soirée. Au revoir final. 

    25
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 19:29

    Je te remercie d'être venue t'excuser. Je n'ai aucune animosité envers les lecteurs fantômes, quand ils lisent mon blog et qu'ils laissent une trace unique, sur la dernière ligne lue. Je ne fais pas la chasse aux commentaires, je ne me fais jamais de pub. Mais je hais qu'on s'invite dans mon univers sans m'en signifier la lecture. Je prends ça comme un manque de respect, et je suis du genre très à cheval sur la politesse.

    Je ne te chasse pas. Si tu as envie de lire Enquête 18 en parallèle pour avoir l'histoire de la maison, ou bien d'attendre la fin de Dans les bras de l'Enfer, tu peux. Mon blog restera en libre accès, et il avancera quand j'aurai le temps. Et l'envie.

    Je pense que le sujet est clos désormais. Pas la peine de s'étaler plus là dessus.

    26
    La même lectrice
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 19:51

    Merci d'avoir donné un peu de poids à mes excuses en y répondant. J'ajoute sans la moindre animosité que je partage avec toi tout de même certains principes élémentaires d'éducation, malgré ce que tu as l'air d'en penser. Je suis moi-même quelqu'un de très poli, du moins quand ma façon de m'exprimer parfois étrange ne vient pas déformer mon intention première. Désolée, je n'ai pas pu m'empêcher de te répondre. Oui, il est bien évident que le sujet est clos et que dès à présent, mes propos n'ont plus lieu d'être. Bonne continuation.

    27
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 01:42

    Peut-être t'ai-je  classer trop rapidement, mais j'étais en colère qu'on s'en prenne ainsi à mon amie.
    Tu es venue t'excuser et c'est très bien.
    Je la connais depuis longtemps maintenant et si je suis intervenu c'est qu'elle est importante à mes yeux. Je sais d'ailleurs qu'elle ferait la même chose pour moi.

    Comme Anarazel le dit, le sujet est clos désormais. Mais sache qu'avant d'écrire certains propos, il est important de réfléchir avant car cela peut blesser les personnes ;)

    Je pense que malgré tout, Anarazel te souhaitera toujours la bienvenue ici pour lire son travail.

     

     

     

     

     

    @Poupette
    Je prendrai toujours ta défense contre le monde entier et tu le sais.
    Je tiens beaucoup à toi au fil de ses années ^_^ et je ferais tout pour que tu ailles bien.
    Et je sais bien que tu feras pareil pour moi dans les situations compliqués, parce que c'est ça la "vraie" amitié !
    Encore du courage et je pense à toi ma poupette d'amour !

    28
    Lily
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 11:51

    Bonjour,

    J'ai lu d'une traite la première ligne jusqu'à la dernière. Vivement la suite !

    Avez-vous prévu d'écrire la suite ?

      • Jeudi 29 Septembre 2016 à 10:40

        Bonjour Lily,

         

        Je te remercie de ta lecture. Concernant la suite, elle est écrite depuis un petit moment, mais pour des raisons de santé, il est fort possible que le format change -> version audiobook, c'est expliqué ici : http://fallen-angel.eklablog.com/49-a126271884



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :