• 17

    17

     

    Lorsqu'il entra enfin dans la maison, la pièce dans laquelle il se trouvait était sombre. Il laissa échapper quelques insultes faiblement et il attrapa la torche qu'il avait glissée dans son sac quelques heures auparavant. Simon ne l'avait pas attendu pour visiter les lieux et il n'appréciait pas cela : de toutes leurs enquêtes, ils s'étaient jurer de ne jamais se séparer …
    Il dirigea le faisceau de sa lampe vers le sol et il observa un peu les lieux. La pièce n'était pas très grande et complètement vide à l'exception d'un vieux bureau en chêne planté en plein milieu. Quelques vieilles feuilles traînaient ça et là, ainsi que quelques traces d'une occupation non désirée. Visiblement, ceux qui avaient trouvé refuge dans la maison avait choisi cette pièce comme pièce de vie.


    - Simon ? Tenta-t-il doucement


    Il dressa l'oreille un instant mais il n'y eut aucune réponse. La maison était vide. Perdant peu à peu patience, il attrapa le talkie-walkie qu'il avait accroché à sa ceinture. Il pressa le bouton :

    - Simon ?

    Le canal grésilla et il soupira d'agacement. Heureusement qu'ils enquêtaient dans une petite bicoque et non dans un de ces célèbres châteaux écossais. Là, au moins, il pourrait le retrouver en quelques minutes.


    - Jack ? T'es où ?


    Jack manqua de s'étrangler. Lui qui incarnait d'habitude l'impulsivité et l'immaturité se retrouvait désormais à jouer l'adulte mature. Les rôles s'étaient inversés, le laissant un instant songeur. Il prit une profonde inspiration et enchaîna :


    - Je viens d'entrer. Tu devais m'attendre, non ?

    - Ouais, mais j'ai trouvé un truc. Bouge pas, j'arrive.


    Il soupira tout en relâchant le bouton du talkie-walkie. Simon était son seul véritable ami et jamais il ne pourrait lui en vouloir plus de quelques minutes.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :