• 71

    71

     Une nouvelle fois, elle venait de souffler ce prénom, incapable d'articuler autre chose que ces deux syllabes. Le sourire de l'individu qui lui faisait face s'élargit encore un peu et sans attendre une autre réaction de la part de la jeune femme, il la serra dans ses bras.

     Abby posa la tête sur l'épaule qui lui été offerte et ferma un court instant les yeux. Pour la première fois depuis bien longtemps, elle se sentait en sécurité blottie ainsi. Et dire qu'un instant, elle l'avait oublié. Eden ...


    - Pardon souffla-t-elle, à peine audible


    L'homme resserra son étreinte et déposa un baiser sur le sommet de son crâne. A ce geste doux, la brune esquissa un faible sourire. Depuis combien de temps n'avait-elle pas profité de ce genre de moment ? Avec lui ? Pour elle, le temps défilait plus ou moins vite selon les jours et la dose d'héroïne qu'elle pouvait s'enfiler, et son rythme de vie complètement décalé de l'aidait pas. Mais pourtant, jamais elle n'aurait cru possible le fait de l'oublier.

    Eden, la dernière personne qu'elle avait un tant soit peu aimé depuis sa décente aux enfers ...
    Eden, sa dernière source de salut.
    Avec lui, elle pouvait désormais tirer un trait sur son cauchemar bourré d'ignominies pour enfin pouvoir profiter du reste de la nuit. Lui, il serait toujours là pour la protéger. De toute façon, il le lui avait promis ...
     

    71 

    Après quelques longues minutes, Abby s'éloigna de son épaule et entoura son visage finement dessiné de ses deux mains. Elle voulait s'assurer qu'il était là. Que c'était lui et non une autre hallucination comme tout ce qu'elle avait vécu lors de cette nuit. Alors elle plongea dans ses yeux bleus et resta ainsi, immobile, un moment, ses longs cheveux châtain s'agitant dans la douce brise de la nuit.


    - Qu'est-ce que tu fais ? Questionna Eden, un petit sourire fiché aux lèvres

    La brune garda le silence et laissa ses doigts glisser le long de sa mâchoire pour venir frôler ses lèvres. Le blond ferma les yeux et la laissa découvrir son corps, sûrement heureux lui aussi de la retrouver. D'un geste lent, il attrapa sa main et l'embrassa tendrement. 
     

    71

     

     Sa main libre remonta doucement le long de son dos pour se placer derrière sa tête et ses lèvres chaudes se posèrent sur les siennes pour un échange doux et passionné. Abby se laissa aller et répondit à ce court baiser. C'était bien lui, pas de doute possible et elle ne rêvait pas. Son ventre se tordit tandis qu'elle se faisait assaillir par des émotions qu'elle croyait oubliées depuis longtemps. Puis ils se séparèrent et elle eut comme un pincement au cœur.
     

    - Viens avec moi lâcha-t-il alors, ses prunelles pétillant de malice


    71

     

    Abby hocha docilement la tête et sans attendre une autre réponse, sa main se glissa dans la sienne et ils partirent ensemble vers la sortie du parc. Elle ne savait pas où il l'emmenait et elle s'en fichait. Peut importe l'endroit, du moment qu'elle était avec lui. Elle était légère et heureuse de l'avoir retrouvé.




    Eden est surement un de mes personnages préférés et j'espère qu'il vous plaira tout autant.
    Sinon, une idée de ce que je réserve à notre chère Abby ? Libre ou pas libre finalement ? 

    Je m'excuse pour les photos, j'ai un peu merdé sur ce coup. Je n'ai pas vraiment eu le temps de me consacrer aux sims. Ce qui explique aussi la maigreur de la MAJ ... Pardon T__T

    Sinon, je vous souhaite une bonne année, un peu en retard (je reste fidèle à moi même xD)


    6 commentaires
  • 72

    72

     

    Ils marchèrent un assez long moment sans que la jeune femme ne sache où ils se rendaient. Docilement, elle le suivait dans le dédale des rues sombres de Chicago. Elle s'était aperçue qu'il la menait loin du centre ville, et par conséquent loin de tous ses repères, mais elle était certaine qu'avec lui à ses côtés, rien ne pouvait lui arriver. Et quelque part, elle avait raison. Eden avait toujours était là pour elle, aussi longtemps que son esprit malade pouvait s'en souvenir, et il avait toujours veillé sur elle. Ils se connaissaient depuis des années et durant tout ce temps, ils avaient été inséparables. Mais alors, pourquoi s'était-elle retrouvée seule un beau matin ? Pourquoi n'était-il pas endormi à ses côtés sur le matelas qu'ils partageaient à l'occasion ? Pourquoi avait-il disparu, la laissant complètement désemparée ...

    Elle ne se souvenait plus de grand-chose de cette époque, mais pourtant une vive douleur lui serrait le cœur. C'était un sentiment diffus, une vieille souffrance qui venait de se réveiller. Oui, elle avait énormément souffert lorsqu'elle avait découvert sa disparition ... Mais c'était une chance qu'elle l'ait retrouvé ce soir. Elle ne le laisserait plus partir maintenant qu'il était à ses côtés, et lorsque l'occasion se présenterait, elle lui poserait la question. Après tout, ils étaient amis, alors il lui expliquerait sûrement ses motivations pour ce départ si soudain.


    72

     

     

    Sa main se resserra autours de la sienne lorsqu'ils arrivèrent dans la zone industrielle. Sans s'en rendre compte, ils avaient parcouru un bon bout de chemin, et ils étaient désormais plantés devant une vieille bâtisse qui tombait en ruine. La lumière de la pleine lune laissait deviner que les briques qui composaient la façade commençaient à s'effriter dangereusement et à la musique étouffée qui traverser les murs, l'endroit devait très certainement servir de squat.
    Abby tourna la tête vers Eden qui lui souriait. Elle hésita à lui demander si c'était là qu'il vivait depuis qu'il l'avait quittée, mais quelque chose au fond d'elle lui conseilla de se raviser. Ce n'était pas le moment de parler de tout ça. Pour la fin de cette nuit, ils devaient s'amuser.

    - Viens, tu vas pouvoir oublier souffla-t-il en l'embrassant dans le cou
     

    Et sans attendre la moindre réponse de sa part, il la tira à l'intérieur.


    1 commentaire
  • 73

    73

    Dans l'enceinte, tout était sombre, le peu de lumière venant des quelques ampoules nues qui pendaient lamentablement après le plafond. Elles donnaient un air fantomatique aux personnes qui étaient déjà là, un air irréel. Abby ne les détailla pas, préférant largement fuir leur regard. Quelque part, elle savait qu'elle n'avait rien à faire ici. D'ailleurs, elle n'avait sa place nul part.


    - Laisse toi aller murmura Eden au creux de son oreille


    Et il ne lui laissa pas le temps d'ouvrir la bouche pour répliquer. Désormais collé à elle, ses mains entourant sa taille plutôt fine, ils dansaient lentement. Sensuellement. Pourtant, l'ambiance ne se prêtait pas du tout à ça. Au contraire, la musique se voulait trop forte, trop rapide. Ici, les jeunes voulaient noyer leurs pensées et tout était bon pour ça. Dans un mélange de drogue et d'alcool, un autre monde prenait vie. Un monde chimérique ...

     

    73


    - Tout le monde nous regarde souffla Abby

    - Et alors ?

     La jeune femme baissa les yeux, un peu honteuse. Elle n'avait pas vraiment l'habitude de fréquenter du monde. La majorité du temps, elle préférait le passer seule, ça évitait les ennuis.

    - S'il te plait …

     

    73

     

    Elle l'avait supplié, a peine audible. Mais à la place de s'arrêter, il encadra son menton de son pouce et son index, la forçant à la regarder.


    - Pourquoi ?


    Elle ne trouva aucune excuse et quelque part tout au fond de son être, elle n'en avait pas envie. Après tout, ce monde alternatif était synonyme de liberté. Elle se hissa sur la pointe des pieds et déposa un léger baiser sur la joue de l'homme. Il avait raison, elle devait s'amuser !



    Sie ist die Göttin
    Elle est la déesse
    Sie ist die Frucht
    Elle est le fruit
    Sie ist die Eifersucht
    Elle est la jalousie
    Sie ist die Lust
    Elle est l'envie
    Sie ist die Marter
    Elle est le martyre


    Cleopatra


    2 commentaires
  • 74

    74

     

    Elle ne sut combien de temps ils restèrent ainsi, dans les bras l'un de l'autre, mais ses jambes refusaient désormais de la soutenir. Eden remarqua sa fatigue et dans un ultime sourire, il l'invita à la suivre dans un endroit plus calme et à l’abri des regards. Elle se trouvait maintenant dans une petite pièce où la musique n'était plus qu'un bruit sourd, où un vieux matelas trônait fièrement au milieu des cadavres de canettes de bières et autres déchets.


    - Allonge toi, déclara Eden doucement, tu en as grandement besoin

     

    74

     

    Docilement, Abby s'exécuta, suivie de près par le blond qui s'installa à ses côtés. Doucement, il se serra contre elle et lui caressa les cheveux, rassurant. Elle sourit faiblement quand elle sentit son contact. Eden avait toujours veillé sur elle … Et pour la première fois de la soirée, elle sentit la fatigue se glisser en elle.


    - Dors si tu le souhaites, je reste près de toi, ne t'inquiète pas


    Elle voulut protester, mais ses paupières se fermèrent malgré sa volonté, et alors qu'elle glissait peu à peu dans les bras de Morphée, elle décida qu'il était temps pour elle de connaître la vérité.


    - Pourquoi tu es parti …


    Elle n'entendit même pas la réponse, si réponse il y eut et elle sombra dans le monde des songes.

     

     

     

     

    La MAJ est enfin bouclée, j'ai cru que je n'y arriverais jamais. Pour faire simple, mes sims ont planté (heureusement pour moi, j'ai pas eu a invoquer à nouveau les squatteurs), mon ordi m'a lachée, mon traitement de texte avec (j'ai perdu l'intégralité de mon chapitre 6) et ekla a fait des siennes (c'est sympa de ne pas vouloir afficher tes images ...).
    Alors maintenant, le premier qui me sort que ça lui plait pas ...

    Sinon, vous avez pu apercevoir le self-sims de ma Choupette ainsi que le Sexy Guy qu'elle m'a créée pour l'occasion. Ouep, faut vraiment les chercher, mais z'en faites pas, on les verra mieux d'ici peu (ce serait moche de laisser un beau mâle au placard xD). Pour ce qui est des guests, finalement, je n'ai pas mis mon idée à exécution. Tout d'abord car mon ordi a pas aimé et ensuite car une grande majorité de mes lecteurs s'est envolée. Et au moins, mes sims, je peux les torturer sans aucun remords xD

    Pour finir, la musique utilisée dans cette MAJ resulte d'un choix cornélien. Pour les curieux, j'hésitais entre Cleopatra, Fuckmachine (Combichrist) ou My Hatred (Asphyxia). Libre a vous de vous imaginer ce que ça pouvait donner.

     

    Sur ce, je vous souhaite uen bonne soirée


    5 commentaires
  • 6. Inachevé



    Le souffle froid de la Mort caresse sensuellement ton corps,
    Et dans cet ultime effort, c'est l'ensemble de ton être qui se tord.
    La dernière barrière de ton esprit cède finalement, et fait place a ce feu dévorant :
    Pourrais-tu seulement imaginer ta vie sans l'odeur douceâtre qu'est celle du sang ?
    Tu sais que tu as complètement perdu la raison, t'enfonçant encore plus dans ta propre folie,
    Te noyant dans cette passion, tu anihileras sa misérable vie,
    Tu l'attends, plutôt envieuse
    Tu l'attends et tu ...

     

     

    Inachevé, débuté en 2011

     

     

    Peut-être lui trouverais-je une fin quand ma haine se sera calmée

     


    3 commentaires