• 7

    7

     

    Simon soupira de plus belle, se demandant une énième fois pourquoi est-ce qu'il avait finalement accepter d'accompagner son ami.

    Tu le sais, hein ?! Tu fais ça pour te prouver que les voix dans ta tête existent réellement. Tu fais ça pour avoir un peu de reconnaissance. Et tu seras le seul à avoir pu prouver que cette fichue baraque est habitée par un démon !

    L'idée qu'un démon puisse habiter les lieux lui donna la chair de poule tandis qu'un sourire discret barrait son visage. Ce serait l'occasion en or de tous leur montrer ce qu'il était réellement ! Toutes ces années où on l'avait traité en paria, sa déchéance, son alcoolisme … Oui, il voyait les morts. Non, il n'était pas fou !

     

    7

     

    - Simon, ça va ? L’interpella Jack. Tu fais une drôle de tête.

    Le jeune homme lui adressa un large sourire avant de lui répondre que tout allait pour le mieux. Ils se trouvaient désormais à l'arrière de la maison où les herbes folles recouvraient ce qui fut, jadis, un élégant jardin entretenu. Les buis, autrefois taillés régulièrement, n'étaient plus que buissons informes et les rosiers étaient envahis par des fleurs sauvages. Quelques ronces perçaient aussi, ça et là, s'accrochant à leurs jambes de pantalons.

     

    7

     

    - C'est par là que vous devrez entrer, leur souffla Shane en désignant une fenêtre à la vitre brisée.


    Jack et Simon échangèrent un regard avant d'éclater de rire.


    - Non mais t'es sérieux ? répondit Jack aussitôt. On ne t'a jamais appris à crocheter une serrure ? On pourrait passer par la porte d'entrée, ce serait plus facile.

    -
    Tu ne pourras pas grimper ? Demanda-t-il alors que le rouge lui montait aux joues.


    Le gaillard lui lança un regard où l'incompréhension planait. De quoi lui parlait-il ?


    - Je sais pas, tu as encore un peu de mal à marcher, alors tu veux peut-être passer par une porte ...


    Simon, qui avait gardé le silence, explosa à son tour de rire en voyant leur guide se décomposer, visiblement de plus en plus gêné d'aborder son handicap.


    - Tu sais, s'il veut passer par la porte, c'est parce qu'il n'aime pas les entrées trop discrètes. Et ne t'en fais pas pour lui, il est capable de traverser toute la ville à pied pour aller se chercher une bière. Puis il marqua une pause, son esprit visiblement en ébullition. Mais au fait, pourquoi la porte est interdite d'accès ?
     
    - Des planches y sont clouées à l'intérieur. Et pour te répondre, enchaina-t-il en regardant Jack (il avait étrangement retrouvé toute sa prestance quand la sujet de la conversation eut changé), je sais forcer des serrures depuis notre première année de fac. Souviens-toi des vestiaires des filles !



     

     

     


  • Commentaires

    1
    Azules Profil de Azules
    Lundi 12 Novembre 2012 à 19:57

    Ah, qui ne ferait pas tout pour une bière ? En tout cas, voilà une belle brochette , ils se ressemblent pas du tout, mais ils font chacun leur petit effet ! Vraiment hâte de rentrer dans l'action, ça promet d'être ...sanglant !

    2
    Skye-Storys Profil de Skye-Storys
    Lundi 29 Avril 2013 à 22:04

    Bah voila comment qu'on met les pieds dans le plat, great job Shane ! 

    3
    Théralène
    Samedi 12 Juillet 2014 à 18:33

    Hum pas un peu schizophrène?

    Pourquoi ne pas passer par la porte quand on peut, sauf que les démons vont peut-être l'entendre grincer! ^^



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :