• 8. Cette nuit là ...

     

    Cette nuit là, le vent agitait les mèches de tes longs cheveux châtains. Tu errais seule au travers des rues, plongée dans tes souvenirs, et tu ne souciais guère du lieu dans lequel tu te rendais. Savais-tu seulement où tu allais ? Tu étais seule dans la nuit fraiche. Seule avec tes souvenirs. Seule avec son souvenir. Ton cœur avait cessé de battre depuis bien longtemps maintenant, mais pourtant tu pouvais encore tenir debout. Toi-même tu en ignorais la raison et tu aurais certainement aimé que ce ne soit pas le cas. Tu aurais préféré mourir comme cet être que tu regrettais tant. Tu aurais même dû mourir. Mais en cet instant de faiblesse, tu as su te raviser, laissant pour seuls et uniques vestiges de cette époque les cicatrices que tu dissimules tant bien que mal aujourd'hui.

    Cette époque que tu croyais révolue, elle te poursuivait encore n'est-ce pas ? Tu tentais de fuir ton passé, tu tentais de fuir ce que tu étais. Mais personne ne peut échapper à sa véritable nature, et ça, tu l'avais compris depuis bien longtemps maintenant. Alors dis-moi, que vas-tu faire en cette triste nuit ?

    Elle aura été le fruit d'un drame, mais quelque part au fond de toi, tu l'as malgré tout aimée. Et aujourd'hui, pas une seconde ne passe sans qu'elle ne hante ton esprit et ton cœur. Pas une seule seconde ne passe sans que tu ne te rappelles ce que tu as été.

     Relevant la tête vers le ciel étoilé, tu as plongé tes prunelles vertes vers l'immensité de la nuit. Tu espérais trouver l'étoile que tu chérissais tant, mais seul le néant te répondit. C'est alors que l'idée germa en toi.

     

    Poussière tu redeviendras poussière.
    Dans l'éternité tu la retrouveras. Dans l'éternité tu danseras.

     Alors dis moi, que comptes-tu faire ?

     

     

     

    Initialement écrit en janvier 2011,
    retravaillé en ce lundi 7 janvier 2013

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Bluuut
    Lundi 7 Janvier 2013 à 21:36

    Très prenant....
    comme quoi la plus grande beauté peut germer sur le terrain le plus noir qui puisse exister .

    <3



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :