•  

     

    Son âme figée à tout jamais dans le corps d'un jeune homme de vingt-cinq ans, Cyal est démon depuis l'année mille-huit-cents. Cette vie éternelle lui est offerte par la Faucheuse suite à sa pendaison, punition pour son passé de tueur en série.

    Passionné par l'art, Cyal trouve la beauté dans la Mort. Il joue avec sa victime, perce ses moindres secrets et finit par la faire sienne lorsque son coeur a cessé de battre. Depuis une cinquantaine d'années, son lieu de chasse est un petit quartier de Chicago.

    Physiquement, Cyal n'a plus rien d'humain. Ses cheveux blancs retombent en cascade sur ses épaules et ses yeux d'or lui donnent un air malsain. Mais le détail le plus troublant reste sa peau semblable au roc. Alors quand le démon doit se mêler à la foule, il préfère opter pour une apparence plus discrète et il reprend sa forme humaine, scellant ses pouvoirs dans le tatouage qu'il arbore dans le dos.

    Le premier pouvoir de Cyal est la vie éternelle. En effet, son enveloppe corporelle n'est rien d'autre qu'un corps déserté par la vie. Il ne respire pas, n'a jamais faim ou froid. Le démon est débarassé de ces futilités et il en est très heureux. Il peut aussi s'imprégner de la mémoire des objets inanimés, mais son énergie s'en voit diminuée et il s'en sort le plus souvent avec une migraine. Son dernier pouvoir connu dans l'histoire est son influence : il peut obliger une personne à se soumettre à sa volonté.

     

     

     


    4 commentaires